TDoR 2022 : N’oublions pas les victimes de transphobie et commémorons leur mémoire le 20 novembre

Le 20 novembre est la Journée Internationale du Souvenir Trans en mémoire des victimes de transphobie. Cette journée a été créée suite à l’assassinat de Rita Hester, femme trans, le 28 novembre 1998 à Allston (Massachusetts).

Dans le monde, 375 personnes trans ont été tuées en 2021. 96% sont des femmes trans1. En France, ce sont 14 personnes trans qui ont été tuées depuis 20082.

Dans notre pays, le suicide de Doona, étudiante trans de Montpellier et celui d’Avril, lycéenne trans de 17 ans, nous rappellent que la transphobie tue. Il est urgent de prendre en compte la transidentité et de lutter contre la transphobie au sein des établissements et des institutions accueillant des élèves et des étudiant·es. Si la circulaire du 29 septembre 2021 pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre dans le milieu scolaire a permis quelques avancées, le conditionnement de l’accord des parents au changement de prénom et de pronoms est dangereux et est synonyme de retour en arrière pour certains établissements. Le parcours de transition des élèves comme des personnels doit être pris en considération sans conditions. Il est inacceptable qu’encore aujourd’hui, l’identité de genre de membres de la communauté éducative ne soit pas respectée. Depuis de trop nombreuses années, nous demandons que les personnels soient formés aux sujets LGBTI, que les cours d’éducation à la sexualité et à l’affectivité soient dispensés partout par des personnels eux aussi formés. Il est temps de mettre en œuvre cette politique de santé publique : les LGBTIphobies mettent en péril la vie de nos collègues, élèves et étudiant·es.

Pour lutter contre les LGBTIphobies dans tous les établissements scolaires, du primaire à l’université, nous rappelons l’urgente nécessité de respecter le prénom et le pronom d’usage pour les élèves et personnels trans. Il devient urgent d’élaborer du matériel pédagogique spécifique sur les questions de transphobie et de faciliter les interventions des associations agrées au sein des établissements dans le cadre des séances annuelles d’éducation à la vie sexuelle.

Nous appelons à rejoindre les mobilisations en hommage à toutes les victimes de la transphobie à l’occasion du TDoR (Journée du souvenir trans).

1 – https://transrespect.org/en/tmm-update-tdor-2021/

2- https://transrespect.org/en/map/trans-murder-monitoring/#

Publicité